Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 15:30

Joséphine dans le bureau







Surnoms :
Jojo ou Chtouphine ou Pipoufette et de très nombreux autres sobriquets que Pierre invente chaque jour inspiré qu'il est par le toucher de fourrure exceptionnel et le caractère de cochon de cette sacrée lapine. Sa deuxième muse en quelque sorte (la première c'est moi…bien sûr !)

Son nom vient du beau harnais violet que nous avons acheté en même temps qu'elle pour le mettre à Chouquette afin d'éviter d'éventuels problèmes au moment de leur première rencontre. Il n'a jamais servi, Chouquette ayant catégoriquement et définitivement refusé qu'on le lui passe.
(Pour ceux que les jeux de mots agacent ou indiffèrent tout comme l'histoire de France et n'ont toujours pas compris pourquoi Joséphine s'appelle ainsi, je me permets ici de rappeler le beau harnais qui fut acheté pour la protéger de Chouquette…beau harnais…Joséphine…vous saisissez ?) C'est une idée de Pierre dont je ne me sens nullement responsable !

Née en mai / juin 2004

Achetée comme lapine toy chez Jardiland le 12 Août 2004

Race :  Papillon bleu

Fourrure gris bleuté foncé et blanc, faite de taches presque symétriques reproduisant par conséquent les formes d'un papillon. De très loin la plus douce des trois. L'extrême douceur de ses poils est augmentée par sa peau qui, trop grande pour elle, procure une formidable sensation "d'onctuosité" quand on la caresse. Pierre (dont elle adooooooooore les caresses) compare cette sensation au pétrissage d'une pâte à pain ! (non qu'il soit boulanger, juste amateur de pizza napolitaine dont il fait lui-même la pâte avec amour !)

Particularité : La plus grande, la plus caractérielle, la plus difficile à cerner, la plus…etc…des trois.

Caractère : excessive en tout comme vous l'aurez compris ! - Extrêmement territoriale jusqu'à se montrer très agressive avec les deux autres avant qu'on ne les sépare - Ne semble pas vraiment souffrir de cette séparation et continue à ce jour d'agresser Hibouchou à travers les grilles ainsi que la chatte
Zazou qui en a peur ! - Faisant, avant son ovariectomie, de fréquentes et frénétiques grossesses nerveuses - Nous ignorant totalement quand elle était avec Chouquette - Devenue accro aux gros câlins depuis qu'elle est opérée et isolée des deux autres - Nous donne très souvent des coups de tête soit pour avoir à manger, soit pour réclamer des caresses, soit pour dire "arrête tes caresses, maintenant tu dégages de mon territoire !" - Ne lèche que de façon réflexe quand une caresse (de Pierre je dois le préciser) est vraiment "trop bonne" mais jamais pour marquer son affection et surtout pas à moi ! Joséphine aurait sûrement été un lapin adorable et sans problème, dont la rugosité du caractère nous aurait probablement échappé si nous l'avions eue seule. C'est un peu grâce à elle et aux problèmes qu'elle nous a posés que nous avons pu créer ce site et, si nous avons pu vous apprendre quelques petites choses utiles, c'est un peu à Jojo que vous le devez.

Anecdote :  Elle entretient une phobie tenace pour deux marches de l'escalier menant au 1er. Quand elle doit franchir les deux premières marches situées après le pallier, elle hésite longuement et, n'écoutant que son courage, s'élance tout-à-coup ce qui la fait immanquablement déraper et retomber deux fois sur trois à son point de départ ! Une fois franchi ces deux marches fatidiques, pourtant absolument identiques aux 37 autres, elle grimpe sans difficulté jusqu'au deuxième.

Voir aussi :  Chouquette et Hibouchou
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fantomette - dans 3-petits-lapins
commenter cet article

commentaires

Rasta 01/06/2007 17:34

A propos de l'escalier et de Joséphine : ca serait vachement chouette une petite vidéo de la "montée des marches" de Madame !

Fantomette 02/06/2007 15:19

Oui, ça aurait été très intéressant et drôle, mais à l'époque de cet article, on n'a pas pensé à la filmer et comme aujourd'hui elle a enfin résolu ses appréhensions en montant les deux étages comme un cabri c'est tant mieux pour elle et tant pis pour nous !