Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 16:15


Comment votre lapinou communique-t-il avec vous ?



Quand encore bébé nous caressions Chouquette, notre première lapine, nous étions étonnés de certaines de ses réactions. Pierre et moi qui avions eu des chiens dans notre enfance ne reconnaissions pas du tout les mêmes codes. Ceux des chiens sont faciles à décrypter. Pour eux les caresses sont des marques d'affection dont ils savent très bien exprimer le plaisir qu'elles leur procurent mais les lapins obéissent à des codes et à des rituels souvent très déroutants. Nous ne sommes toujours pas arrivés aujourd'hui à décrypter tous ces codes mais nous avons écrit cet article pour tenter d'aider tous les amoureux des lapins à mieux communiquer avec leur petit compagnon.

 
Le code des caresses :

Entre lapins, les caresses sont non seulement une marque d'affection mais elles obéissent à un langage rituel codé, une sorte de vocabulaire corporel permettant de fixer le rang social de chacun. Chez eux, la hiérarchie est primordiale et ne saurait tolérer aucun relâchement. Nous ne pouvons parler ici que des comportements de nos trois lapines. Les lecteurs de ce site qui ont des mâles pourront peut-être nous faire part de leur expérience afin d'enrichir cet article.


  La dominée :

Quand vous caresserez votre lapinou encore bébé vous le verrez aplatir sa tête sur le sol en allongeant les pattes avant et en gardant appui sur ses pattes arrière. C'est la position type de domination que nous appellerons "tête basse". Quand il le fait avec vous ou envers un congénère c'est qu'il accepte d'être dominé. Chouquette, notre lapine dominante, ne prend plus jamais cette position alors que Joséphine le fait très souvent et qu'Hibouchou la prend systématiquement. Quelle que soit sa position préalable, dès que notre main commence à la caresser, Hibouchou se met immédiatement dans cette position en prenant même un air presque craintif. Cette apparente méfiance peut s'expliquer par l'attitude de Chouquette qui quelquefois vient la lécher et d'autres fois la houspille pour lui rappeler qui est la chef.


  La dominante :

Chouquette, notre lapine dominante, n'accepte les caresses que quand elle le décide. N'essayez pas de la caresser quand elle est occupée à arpenter en tous sens son territoire, à fouiner partout, à manger ou à se chamailler à travers les barreaux avec Joséphine. Dans ces moments-là, dès qu'une main touche son dos, elle s'aplatit comme pour passer sous une porte et elle continue son chemin. Si on insiste, elle peut alors se secouer comme si le contact l'avait chatouillé ou souillé ! Si on insiste encore elle peut alors se sauver en tapant des pattes pour signifier son mécontentement.

En revanche, quand elle somnole, elle accepte volontiers toutes les caresses mais sans jamais prendre la position "tête basse" décrite ci-dessus. Quand sa majesté Chouquette Ière daigne recevoir les caresses de ses courtisans, soit elle ferme les yeux dans un demi sommeil, soit elle adopte le port de tête vertical et majestueux du Sphinx auquel ses oreilles tombantes font irrésistiblement penser. Ses pattes arrière restent toujours dans la position initiale. Qu'elles soient repliées sous elle ou déployées vers l'arrière, au moment où commencent les caresses, elle gardera imperturbablement et superbement sa position. Elle adore les caresses sur toute la longueur du dos et raffole comme tous les lapins des caresses sur la tête et le nez. En revanche elle est très chatouilleuse sous les pieds !


La frappe des pattes arrière :

Un jour, vous entendrez un bruit répété et assez puissant "clap", "clap", et vous vous demanderez ce qui se passe. Ce sera votre lapinou préféré qui manifestera bruyamment une émotion en frappant le sol de ses puissantes pattes arrière. Pourquoi fait-il ça ? . . Il a plusieurs raisons.

Soit vous l'aurez énervé en essayant de l'attraper quand il ne voulait pas ou en lui refusant quelque chose qu'il désirait ardemment. Dans ce cas, il frappera le sol une ou deux fois et pas très fortement.

Soit il aura eu peur de quelque chose. Il arrive parfois à Chouquette de frapper des pattes sans raison apparente. Il semble qu'elle soit très sensible à certains bruits de grincements ou à des ultra sons que nos oreilles humaines n'entendent pas et qui l'affolent. Dans ce cas, elle peut faire alterner des frappes puissantes et des petites courses dans la pièce avant de s'arrêter avec un air apeuré, avant de recommencer ses frappes. Dans ces moments-là, rien ne peut la calmer. On a beau essayer de la rassurer rien n'y fait et ses frayeurs peuvent durer pendant cinq à dix minutes.

Joséphine est la spécialiste pour faire ça en pleine nuit. Vers trois ou quatre heure du matin, on est tout-à-coup réveillé par des frappes qui peuvent durer plus d'un quart d'heure. Au début on se levait pour essayer de la calmer mais tout comme pour Chouquette, ça ne servait à rien.

Joséphine s'est aussi à deux reprises faite poursuivre par un chat du quartier alors qu'elle était dans le jardin l'été. Dans ce cas, sa frayeur s'accompagna de frappes pendant plus d'une heure et elle refusa de mettre le nez dehors pendant trois jours ! Il faut savoir qu'un lapin poursuivi par un danger peut mourir de peur.


Dormons ensemble :

Les lapines adorent dormir l'une contre l'autre. Pour connaître la dominante, il suffit de les observer. C'est celle qui, comme il se doit, a la tête avancée par rapport à l'autre. La subalterne quand à elle met souvent très affectueusement sa tête bien dans les poils de la dominante.


 

Je te tourne le dos :


Quand quelque chose
dans notre attitude déplait à Chouquette, elle refuse tout d'abord tout contact et, après s'être éloignée d'un mètre ou deux, s'assoit en tournant le dos à la personne récriminée. Ce qu'elle ne supporte pas c'est qu'on caresse Joséphine et quand sa majesté Chouquette décide de nous le fait payer, c'est toujours ainsi qu'elle procède ! Chouquette veut un amour exclusif.





Les cercles autour des jambes :

 
Vidéo
 
Les mâles amoureux décrivent des cercles autour des femelles en guise de parade de séduction et nous avons effectivement pu observer Boubou, le mâle d'une amie, faisant cela à Joséphine quand nous les avons mis ensemble. Certaines femelles pratiquent elles aussi ce rituel et notre Chouquette nous le fait très régulièrement. Dès qu'on est debout un instant, on la voit se précipiter autour de nos jambes en poussant de petits cris rauques "honk, honk" à peine perceptibles. Chouquette est la seule de nos trois femelles à faire cela. Au début nous ne savions  pas comment réagir à ces avances mais nous avons fini par répondre à cette ronde de séduction en entrant dans la danse. Sur ce film on voit Pierre dansant littéralement au milieu du jardin avec Chouquette. Dans ces moments là, il est impossible de la caresser mais le ballet pourrait durer . . . très . . . très longtemps !



Caresses sur les genoux : 


 

Ce qu'il y a de plus frustrant avec nos lapines c'est qu'elles n'acceptent plus d'être caressées sur les genoux. Alors que Chouquette et surtout Hibouchou adoraient ça quand elles étaient petites, plus question aujourd'hui de les toucher si elles sont sur les genoux. Le seul moyen pour qu'elles y restent un peu est de leur donner quelque chose à grignoter et surtout de ne pas les toucher sinon pfuit !

La seule qui accepte les caresses sur les genoux est Joséphine. Il faut dire qu'elle n'a pas vraiment le choix. Son instinct belliqueux envers les deux autres fait que le bureau lui est interdit. Quand il nous arrive de regarder quelque chose à la télé dans le bureau, on va la chercher pour la caresser. Au début elle ne rêvait que de descendre pour investir la place et en découdre avec Chouquette, mais dès qu'elle sautait sur le plancher, on la remettait dans sa chambre d'amis. Comme elle a fini par comprendre qu'elle devait choisir entre les caresses et sa chambre mais que le bureau lui était interdit, elle est maintenant la seule à accepter d'être caressée sur les genoux et ça peut durer parfois une bonne heure. Quand elle en a assez elle descend pour aller directement se poster dans la litière du palier. Alors on se lève pour aller la remettre dans sa chambre car si l'une des deux autres s'approchait d'elle, une bagarre s'ensuivrait immédiatement. Il faut noter que pendant ces caresses de genoux, Joséphine garde toujours la position "tête basse" et qu'il n'est arrivé qu'une seule fois qu'elle s'allonge complètement avec les pattes en arrière.

Lors des léchettes entre lapines on observe les mêmes attitudes de tête basse et pattes repliées pour Hibouchou et de tête haute et pattes détendues pour Chouquette. On voit donc bien à quel point les caresses sont tout à la fois une source de plaisir intense et un moyen très ritualisé de tenir son rang dans la société des lapins.


Caresse nous ensemble :

Contrairement aux caresses que nous donnons à Joséphine, Chouquette ne nous en veut pas de celles que nous donnons à Hibouchou mais dans ce cas elle arrive souvent pour s'associer aux caresses en se mettant contre elle. Dans ces moments-là il est clair que les caresses deviennent tout-à-coup plus intenses pour les deux. L'une et l'autre craquent des dents et se donnent des léchettes à qui mieux mieux.

Craquement de dents :

Si votre lapinou craque des dents quand vous le caressez notamment sur la mâchoire inférieure, c'est que vos caresses lui plaisent é / nor / mé / ment !



Voir un petit répertoire de caresses dans l'article : >>Caresses et tendresse



Les luttes de pouvoir

Quand des lapins commencent à se monter dessus et à faire des crottes et des pipis odorants un peu partout, c'est qu'ils sont en lutte pour la domination de l'autre et du territoire. Dans ce cas, reportez-vous à l'article :

>>Si je t'attrape je te mords !



 A lire absolument cette traduction du Rabbittalk une étude universitaire très détaillée et passionnante sur le langage des lapins.







Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by Fantomette - dans 3-petits-lapins
commenter cet article

commentaires

aril 19/05/2007 17:37

d'apres ta description ma lapine ferait pour le moment partie de la categorie des dominees...et d'ailleurs quand je l'ai achetee elle m'avait fait completement craquer en allant s'allonger contre un autre lapin presque le nez enfoui dans la fourrure...