Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 12:38

 



Hibouchou fait un nid


Nos trois lapines sont là encore très différentes face aux grossesses nerveuses. Alors que Chouquette n'en a jamais fait, son comportement de dominante étant plus proche de celui d'un mâle, Joséphine, avant sa stérilisation, en faisait une toutes les deux semaines. Hibouchou quant à elle fit sa première en été dans le jardin où elle creusa un superbe terrier dans la serre. La seconde derrière le cumulus de la salle de bain et celle que nous avons photographiée pour cet article sur mon vieux fauteuil de bureau. Si votre lapinoute adopte ce comportement il vous faudra savoir faire face pour l'aider car c'est pour elle un moment parfois difficile.

Mais non, mais arrête, mais, mais enfin ! mais . . !
Bon d'accord t'es la plus forte !

Sentant approcher le printemps, Chouquette monte un peu plus que d'habitude sur Hibouchou qui du coup refait une grossesse nerveuse. Instinctivement son comportement change et elle commence à devenir agitée et inquiète (certaines lapines peuvent même devenir agressives).

Elle commence à s'arracher des touffes de poils sur les flancs et sur le ventre et à rechercher fébrilement un endroit pour faire son nid.  Une femelle dans cet état craint autant les prédateurs que les autres lapins (et donc vous !) qui peuvent lui tuer sa nichée. Dans la nature elle s'isole des éventuelles rivales et cache son nid dans un terrier qu'elle prendra soin de refermer en son absence mais dans la maison c'est impossible et si vous avez plusieurs lapins, le stress peut devenir important et redoubler si la pauvre lapine ne trouve aucune fibre végétale pour fabriquer son nid. Vous devez alors absolument lui fournir du foin à volonté.

Quand elle aura choisi l'endroit le plus adapté, elle commencera à gratter sans relâche comme pour faire un terrier. Si c'est sur le sol ou dans une boite à litière comme le faisait Joséphine, c'est un moindre mal mais si c'est sur une moquette ou sur un fauteuil comme cette fois-ci pour Hibouchou, c'est plus embêtant. La serviette que vous voyez sur les photos sert à minimiser les dégâts. Pendant qu'elle la grattait elle ne s'attaquait pas trop au fauteuil, ça ne l'a quand même pas empêché d'y faire deux trous (bon, ça va il est vieux et moche !). Quand elle a suffisamment gratté, elle commence alors à fabriquer son nid.


Hibouchou est ici en train de gratter la serviette que j'ai installée pour éviter quelle ne troue le fauteuil. Elle s'est déjà arrachée beaucup de poils qu'on voit devant sa tête. La boite de foin lui sera bientôt très utile



Ca y est, elle commence à prendre de grosses quantités de foin dans sa bouche comme elle le faisait cet été avec l'herbe du jardin pour en garnir le fond du terrier qu'elle avait creusé dans la serre. Elle en prend autant qu'elle peut. Dans la maison cette pratique est surprenante mais dans la nature cela évite de faire trop d'allers retours et de se faire repérer des prédateurs.



Ce mouvement très spectaculaire est caractéristique du comportement de fabrication du nid. La lapine prend tout ce qu'elle peut de foin dans sa bouche et se cabre soudain comme pour arracher l'herbe. Là encore ce comportement est surprenant mais dans la nature le foin est accroché au sol et ce mouvement est nécessaire pour l'arracher.



Elle dispose du foin en cercle un peu à la manière des oiseaux en moins élaboré et au centre elle place ses poils d'abord mélangés avec de la paille puis la dernière couche sans mélange mais machouillée pour en faire une sorte de feutre très chaud et confortable. La photo montre bien la grosse touffe de poils qu'Hibouchou mâche dans sa bouche.


Les grossesses nerveuses ne durent jamais plus de trois jours.  Jusqu'ici nous avons toujours laissé nos lapines faire leur nid au moins le premier jour car vouloir les en empêcher nous aurait vraiment semblé trop dur pour elles. Faire un nid n'est pas en soit un problème tant que la lapine se contente de charier du foin. Là où le problème devient plus délicat c'est quand elle commence à s'arracher les poils. Certains vétérinaires recommandent de détruire les nids dès le début afin que l'envie de continuer leur passe plus rapidement. Il faut en tout cas enlever le nid le plus tôt possible pour éviter l'arrachage des poils. Vous pouvez détruire le nid en son absence dans l'après-midi au moment où généralement elle ne s'en préoccupe pas.

Pour calmer ce comportement, il existe des traitements homéopathiques que j'ai testés sur Hibouchou les pendant 4 mois précédant sa stériliser. Je lui donnais du Pseudogestyl à raison d'une goutte par jour pendant 5 jours tous les mois et ça marchait. Par la suite je l'ai quand même faite stériliser pour évacuer définitivement le problème. L'homéopathie peut néanmoins être une bonne solution pour tous ceux qui n'envisagent pas de faire stériliser leur lapine, néanmoins la stérilisation est aussi une protection efficace contre les risques de cancer de l'utérus très fréquent chez les lapines sujettes aux grossesses nerveuses. Il faut aussi savoir que les traitements homéopathiques semblent ne fonctionner qu'un temps pour certaines lapines. Voir : >>La stérilisation de Joséphine et >>La convalescence de Chouquette et d'Hibouchou

Pendant cette grossesse nerveuse Chouquette venait surveiller l'avancement des travaux et Hibouchou en profitait pour lui piquer quelques touffes de poils au passage ce qui ne semblait pas du tout la gêner !

Après cela, il faut toujours supporter pendant quelques semaines que votre lapinou se retrouve avec une fourrure pleine de trous. Ça lui donne l'aspect d'un vieux doudou miteux mais ce n'est que du poil et la mue d'été fait parfois bien pire !


Quelques épisodes filmés d'autres grossesses nerveuses d'Hibouchou :


Vidéo
Voyez ce film d'Hibouchou transportant du foin et les franges du tapis pour faire un nid à l'étage du dessus.


Vidéo
Et celui-ci où elle s'arrache les poils de la poitrine pendant que Chouquette vient vérifier si tout se passe bien.



Sur cette photo on voit le nid terminé derrière le cumulus de la salle de bain du second avec le foin du premier étage et le gros paquet de poils sur la gauche.


Vidéo
A la fin de l'été Hibouchou se lance dans le creusement d'un terrier au fond du jardin potager. Voyez comment elle gratte en évacuant la terre entre ses pattes arrières. Comment elle mange les racines qui la gènent et comment elle repousse le tas de terre avec ses pattes avant, le tout en surveillant sans arrêt les alentours.


Vidéo
Le printemps revenu, Hibouchou réinvestit son vieux terrier de l'année précédente, creusé au fond de la serre, pour y refaire un nid. Cette fois-ci c'est de l'herbe qu'elle emploie pour en tapisser le fond. Voyez avec quelle énergie elle l'arrache et avec quelle fébrilité elle s'affaire à la tâche.






Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by Fantomette - dans 3-petits-lapins
commenter cet article

commentaires

manon 16/10/2016 14:12

Mon lapin c'est griffer à l'oreille que puis-je faire pour la soignée.

3-petits-lapins 16/10/2016 19:51

Désinfectez la blessure avec un peu de vétédine (désinfectant vendu par votre vétérinaire) ou bien avec de la bétadine (vendu en pharmacie)

mazet 03/02/2015 20:01

bonjour sabine ses normal que ter lapine se monte dessus il joue tous simplement <3

sabine 26/06/2007 10:38

Coucou! je viens de lire la partie sur la grossesse nerveuse des lapines. J'ai 2 lapines et une des deux n'arrête pas de monter sur l'autre depuis 2 jours, à tel point que j'en suis venue à vérifier si Praline n'était pas en réalité un mâle, mais apparemment non. Est-ce le signe d'une grossesse nerveuse? est-ce courant chez les femelles? tout cela m'inquiète un peu... Merci de me donner votre avis!

Fantomette 26/06/2007 15:00

Non, une grossesse nerveuse ce n'est pas ça. Il s'agit plutôt d'une tentative de domination pour un conflit territorial. Voyez l'article intitulé "Les conflits" ainsi que la "Chronique" pour comprendre ce qui vous arrive et . . . que la force soit avec vous !