Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 21:33


Une perfection dans la nature, un problème en captivité !




 
  Les griffes  :

Comme nos ongles, les griffes des lapins poussent en permanence. Dans la nature elles s'usent peu à peu quand l'animal gratte la terre pour se nourrir ou pour creuser des terriers mais en captivité, surtout si l'animal vit en cage, les griffes doivent être coupées régulièrement. Vous pouvez demander à votre vétérinaire de le faire ou le faire vous-même avec ce type de pince mais attention de ne pas couper trop court. Comme celles des chiens et des chats, les griffes des lapins abritent un nerf qu'il n'est pas question de couper. La transparence de la griffe montre bien sur la photo ci-dessus jusqu'où se prolonge le nerf. Ici, chaque griffe a été coupée d'environ 5mm. Cet épointage peut sembler négligeable mais si vous ne coupez jamais les griffes de votre lapin, elles deviendront si longues qu'elles finiront par se vriller en provocant une déformation de la patte et une gêne de la marche pouvant aller jusqu'à une infection.


 Les dents :

Rappelons que les lapins ont des dents acérées qui poussent en permanence. Cette particularité est liée à leur régime alimentaire. Dans la nature, les lapins se nourrissent surtout d'herbe et de plantes possédant une faible valeur énergétique. Pour compenser ce manque, ils doivent, comme tous les herbivores, consommer de grande quantité de nourriture et cela quasiment en permanence. L'herbe contenant de la silice très abrasive provoque l'usure des dents. La nature, qui comme toujours fait bien les choses, a pallié à ce problème en dotant les lapins de dents qui poussent en permanence tout en s'affûtant pour mieux trancher les fibres les plus coriaces. Ce qui est donc dans la nature un parfait exemple d'adaptation d'un animal à son mode alimentaire peut en captivité poser quelques problèmes quand certaines erreurs sont commises comme c'est trop souvent le cas avec les lapins.

Précautions à prendre pour éviter les problèmes dentaires :

Les granulés sont un concentré alimentaire facile à stocker permettant aux lapins de ne plus devoir manger en permanence. A première vue c'est un grand avantage pour le lapin comme pour celui qui le nourrit mais est-ce vraiment le cas ?

Les lapins à viande sont eux aussi nourris de granulés et ne semblent pas s'en porter plus mal. C'est vrai, mais ces animaux sont abattus
au bout de quelques mois et n'ont pas le temps de développer de pathologies liées à leur régime alimentaire dont le seul but est de les engraisser au plus vite, au moindre effort et à moindre coût. Le problème est totalement différent pour les lapins de compagnie dont l'espérance de vie est d'environ huit ans.  Sachez que si l'on nourrit un lapin seulement de granulés, d'une part l'animal mangeant moins utilise moins ses dents et d'autre part, les granulés étant peu abrasifs, les deux inconvénients se conjuguent pour freiner l'usure des dents (incisives comme molaires). Les conséquences sont alors ce qui suit :
  • Les incisives trop longues commenceront à empêcher le lapin de s'alimenter correctement. Le vétérinaire devra intervenir pour lui couper les dents mais si celles-ci ont commencé à se dévier, il sera déjà trop tard. Il faudra désormais reporter le lapin chaque mois chez le vétérinaire pour lui tailler les dents car il ne sera plus capable de les user lui-même.
  • Les molaires elles aussi ne s'useront plus. Elles continueront à pousser, mais étrangement, elles le feront vers l'intérieur en s'enfonçant de plus en plus dans le maxillaire jusqu'à percer l'os du crâne. A ce stade, ce sera la mort assurée pour le lapin qui, à cause de la terrible douleur ressentie, cessera de s'alimenter et mourra de faim ou d'occlusion intestinale ou d'infection dans d'atroces souffrances. Si vous voyez baver votre lapin, courrez vite chez le vétérinaire car c'est toujours le signe d'un problème dentaire !
Par conséquent, les granulés sont bons à condition d'être bien choisis et d'être donnés en complément aux autres aliments indispensables pour les lapins.

L'aliment principal est le foin qui est, et doit rester, sa nourriture de base. En plus de ses qualités nutritives, c'est le foin qui assure l'usure des dents et permet le bon fonctionnement du fragile transit intestinal des lapins. Il doit toujours être donné à volonté et ne vous inquiétez pas si votre jeune lapin n'en veut pas, il en raffolera quand il sera adulte. Il faut aussi lui donner beaucoup de légumes et éviter à tout prix les graines, le pain, le chocolat et tout ce qu'un herbivore ne doit jamais manger pour vivre longtemps même s'il en raffole ! Tous les détails sur cet article >> La nourriture



Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by Fantomette - dans 3-petits-lapins
commenter cet article

commentaires