Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 16:25




Lapin farci ou lapin en robe des champs ?


Il arrive parfois à Hibouchou de faire une grossesse nerveuse mais cela n'a jamais pris les mêmes proportions que pour Joséphine. Excessive en tout, elle transformait fébrilement sa litière (dans une boite à chat fermée) en un épais matelas de paille et de poils soigneusement entremêlés et, tous les soirs, elle s'arrachait frénétiquement tous les poils qu'elle pouvait pour les intégrer à son nid. Elle allait même jusqu'à arracher les poils de Chouquette ! Cela durait plusieurs jours et se renouvelait tous les 2 à 3 semaines. Impressionnant ! Elle s'arrachait tant de poils que la peau de ses cuisses était à vif. Après quelques hésitations, une grosse culpabilité d'imposer cela à un animal qui n'avait rien demandé, mais faisant confiance à notre vétérinaire connaisseur émérite et amateur de lapins, Jojo a été stérilisée le 03 Juin 2005.

Opération réussie, bon réveil, le ventre rasé, une ouverture sur toute la longueur refermée par des fils. Très… lapin farci !

Revenue à la maison, dès qu'elle fut réveillée, Joséphine se remit à gambader et à faire sa toilette. A la fin de la soirée, je trouvais que la toilette du ventre se faisait un peu trop insistante. J'avais jusque là hésité à la manipuler pour éviter de lui faire mal mais n'y tenant plus, je la soulève délicatement et je découvre l'étendue des dégâts. Elle avait croqué un à un la quasi totalité des fils ! Rassurez-vous, les intestins ne traînaient pas sur le plancher car le vétérinaire avait pratiqué une couture interne des muscles abdominaux. Il parait que les herbivores ont une moins grande sensibilité à la douleur que les carnivores. Il semble que ce soit vrai car elle ne paraissait pas souffrir.

Il est 22 h 30. Tarif de nuit à la clinique vétérinaire. Quatre agrafes pour refermer l'ouverture et Jojo ne semblait toujours pas avoir mal car elle ne réagissait pas à l'agrafage. Ouf ! Terminé pour aujourd'hui.

Se pose la question : comment faire pour éviter qu'elle ne re-grignote les agrafes ?  Une collerette en plastique autour de la tête comme les chats et les chiens ? Surtout pas car cela l'empêcherait de s'alimenter et d'avoir accès à ses caecotrophes.

On attendit de voir si les agrafes résisteraient mieux que les fils aux quenottes du fauve. Le lendemain matin : même scénario. Plus que de 2 agrafes.

Nouveau déplacement chez le vétérinaire. Jojo est ressortie cette fois-ci avec une belle bande vert fluo autour du ventre et une autre bande de remplacement mais re-belote et Chouquette s'y mettait aussi. La bande n'a tenu que quelques heures. Nouvelle bande toute neuve pour la nuit. Une agrafe de moins le lendemain matin. Que faire ?

Joséphine traverse la manche :

Lançons-nous dans la haute couture pour lapinou
(voir photo ci-dessus). Une vieille chemise à mon homme. On découpe une manche, un lacet par ci quelques trous par là et voilà le travail ! Cette manche de chemise a résisté aux asseaux des deux bêtes pendant plus d'une semaine.

Précisons que le lacet ne doit absolument pas passer sous le ventre de l'animal mais sur son dos pour resserrer la manche par le haut afin qu'elle ne traine pas par terre. En effet, le tissu doit se retrouver tendu entre les cuisses afin que la cicatrice ne soit plus accessible. Veillez à laisser une largeur de 6 à 7 cm entre les deux trous des pattes arrières : plus large, ça pendrait par terre et moins large, les dents du pinou pourraient passer. La manchette quant à elle est boutonnée autour du cou. Par conséquent elle ne doit être ni trop large ni surtout trop serrée. Les avantages de cette protection sont l'absolue protection et la totale mobilité offerte à l'animal qui peut gambader, se nourrir et accéder à ses caecotrophes (voyez le film ci-dessous ou cliquez ICI).

A la suite de cette opération, Joséphine ne fit jamais plus de grossesse nerveuse et devint très accro aux câlins. En revanche son instinct territorial et son agressivité envers les deux autres ne firent qu'augmenter.



Votre vétérinaire est-il compétent ?. . . Faites le test !


Certains vétérinaires (les NAC en particulier) sont compétents pour pratiquer cette opération mais d'autres le sont beaucoup moins. Alors, avant de lui confier votre pinette adorée, faites un petit test en lui posant les questions suivantes :

Ma lapine doit-elle être à jeun ? :  La réponse doit être franche et c'est non surtout pas ! S'il semble hésiter c'est qu'il ne connaît rien aux lapins. Le fragile appareil digestif de ces animaux ne doit jamais se retrouver vide sous peine de problèmes graves et comme de toute façon les lapins sont incapables de vomir le jeûne avant une opération ne sert à rien.

Quelle technique d'anesthésie emploie-t-il ? :  La méthode la mieux tolérée par les lapins est le gaz.

L'hypothermie est-elle un problème pendant l'anesthésie ? : La réponse est oui. Pendant son sommeil la lapine tombe en hypothermie et le vétérinaire doit la réchauffer en l'opérant sur un tapis chauffant ou sous des lampes. C'est indispensable.

Y a-t-il un risque qu'elle s'arrache les fils ? :  La réponse est oui ! Il semble que ça ne soit pas vrai de toutes les lapines qui se contentent de lécher la plaie mais certaines les mangent et risquent ainsi une éventration.

Que faire si elle s'arrache les fils ? :  A cette question il se peut qu'il n'ait aucune réponse satisfaisante. En tout cas, s'il vous propose de lui mettre un entonnoir autour du cou comme aux chiens et aux chats vous devez savoir que ce n'est absolument pas une solution recevable. Ce dispositif stresse considérablement l'animal et l'empêche de s'alimenter et d'atteindre ses cæcotrophes. Le remède devient alors beaucoup plus dangereux que le mal. S'il est sans réponse vous pourrez toujours l'envoyer sur mon site !

Risque-t-elle l'éventration dès le premier fil grignoté ? :  A cette question votre vétérinaire devrait répondre deux choses : 1 - Chaque point sera fait d'un nœud indépendant. Un nœud enlevé ne risquera donc pas d'entrainer le desserage de toute la couture. 2 - La couture sera double : une externe pour fermer la peau et une interne faite de fils résorbables pour fermer l'abdomen. En cas de grignotage, ce sont les nœuds fermant la peau qui seront enlevés les premiers. Réparés à temps, les conséquences ne seraient pas forcément dramatiques. Pour une éventuelle réparation, votre vétérinaire utilisera peut-être des agrafes mais ce procédé ne résistera pas mieux aux dents de la pinette et elle risque en plus de les avaler. Si donc votre lapine mange ses fils vous devrez l'en empêcher par tous les moyens et par exemple par le procédé décrit ci-dessus qui, pour ma Joséphine, a fait ses preuves.

Prévoit-il d'administrer des antidouleurs ? :  La stérilisation fait souffrir les lapines. Votre vétérinaire devrait le savoir et prévoir de lui faire une piqûre pour soulager sa douleur à son réveil. S'il ne le prévoit pas méfiez-vous.

Faites ce test, il en va de la santé et de la survie de votre lapine.



Voir aussi :
>>Hibouchou fait un nid

Voir un petit film de Joséphine portant sa "blouse" dans le jardin et s'enfuyant à la fin en tapant des pattes parce que mademoiselle n'aime pas qu'on la filme ainsi vêtue.

Vidéo

Il arrive aussi que les stérilisations se passent bien :

Lisez à ce propos la page consacrée à >>La convalescence de Chouquette et d'Hibouchou.





Haut de page

Partager cet article

Repost 0
Published by Fantomette - dans 3-petits-lapins
commenter cet article

commentaires

julia 01/05/2008 21:35

je voudrais bien faire stéréliser ma lapine mais j'ai peur que mon véto s'y prenne mal et j'ai pa envi de prendre de risque surtout que ma lapine ne montre aucun signe de grossesses nerveuses donc on véra bien!

en tous cas votre site est génial et bien rempli d'informations bravo a vous.

Ombre Blanche 24/04/2008 20:21

Je lis dans tous les sens votre blog, suivant tous les liens et en lisant cetta page, je me suis dit à quel point les propriétaires aimant peuvent être inventifs pour le bien être de leurs animaux. Notre lapine, Bichette, devrait être stérilisée dans deux mois, le même jour que notre petit mâle Grizzli et votre chemise est parfaite pour le post opératoire. Je regrette juste que vous n'ayez que des femelles !! parce qu'il va falloir que je continue à chercher pour trouver une parade pour Grizzli, les colerettes étant, vous avez tout à fait raison, parfaitement inadaptées au lapin (quoique je me demande à quel animal est puisse l'être, mes chiens devenaient fous quand ils devaient en porter).....
Toutes mes félicitations pour votre énorme travail de remplissage de ces pages et merci pour la foule de précieux renseignements que j'y ai trouvé et que je suis certaine de continuer à y trouver encore.....
Bien cordialement